Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

15 octobre 2006 7 15 /10 /octobre /2006 23:32

     Extrait d'une lettre écrite par Charles de Foucauld le 1er décembre 1916, quelques heures avant sa mort :

     " Notre anéantissement est le moyen le plus puissant que nous ayons de nous unir à Jésus et de faire du bien aux âmes. C'est ce que saint Jean de la Croix répète presque à chaque ligne. Quand on peut souffrir et aimer, on peut beaucoup, on peut le plus qu'on puisse en ce monde : on sent qu'on souffre, on ne sent pas toujours qu'on aime et c'est une grande souffrance de plus ! mais on sait qu'on voudrait aimer et vouloir aimer, c'est aimer. On trouve qu'on n'aime pas assez ; comme c'est vrai ; on n'aimera jamais assez, mais le Bon Dieu qui sait de quelle boue il nous a pétris et qui nous aime bien plus qu'une mère ne peut aimer son enfant nous a dit, lui qui ne ment pas, qu'il ne repousserait pas celui qui vient à lui."

     (Bienheureux Charles de Foucauld, Lettres à Mme de Bondy, p. 251-252)

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Textes du Bx
commenter cet article

commentaires