Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 23:34

Témoignage de Mme Daphné du Barry,

sculpteur de la statue monumentale de Charles de Foucauld

inaugurée à Strasbourg le 25 novembre 2006 

 

(voir le texte du 27 novembre 2006)

 

Une semaine après avoir beaucoup prié saint Joseph pour qu'il m'accorde la grâce de réaliser beaucoup plus de monuments religieux, j'ai reçu un appel téléphonique d'un moine, frère Jean Bosco, du monastère Saint-Joseph à Flavigny, sculpteur d'art sacré - premier clin d'oeil de la Providence - .Ce religieux, qui ne fait pas de sculpture monumentale, m'a mis en rapport avec Monsieur Krempp qui l'avait contacté pour réaliser la statue du Père de Foucauld. 

 

J'ai proposé de réaliser une maquette afin que l'association pour la construction de la statue puisse me sélectionner parmi tant d'autres pour cet exaltant projet. J'ai aussitôt cherché un maximum de documentation iconographique et je me suis plongée dans la lecture des meilleures biographies du Père de Foucauld, ainsi que ses méditations et ses notes de spiritualité. J'ai commencé à comprendre et à me pénétrer de ce personnage exceptionnel. Sa vie m'a bouleversé. J'ai été tout d'abord stupéfaite par sa vie de dissipation, puis par sa conversion spectaculaire. Charles m'a touchée au fond de l?âme, son regard m'a transpercée.

 

J'étais en union de prière constante afin qu'il me guide dans le modelage de l'expression du visage et, un après-midi, lorsque j'étais sur le point de terminer le regard, une grande chaleur soudaine m'a enveloppée et j'ai été persuadée de la présence du Bienheureux dans mon atelier. J'avoue que je n'ai pas cessé de pleurer au fur et à mesure qu'avançait la maquette.

 

C'est à Strasbourg, après la présentation de la maquette à l'association, en présence de l'abbé Frison, que Maître Jean Paillot m?a donné l'accord pour commencer la statue monumentale.

 

L'édification de la statue commence par l'élaboration d'une structure métallique qui sert d'ossature au personnage où s'applique au fur et à mesure l'argile ; j'ai utilisé à peu près une demie-tonne d'argile. Un échafaudage m'a permis de modeler le haut de la statue.

 

Le frère supérieur Leonardo De Mola et trois petits frères de Jésus-Caritas sont venus du monastère Santa-Croce de Foligno pour m'apporter une bure et me donner quelques conseils pour le capuchon, n'ayant point de photos du Père de Foucauld de dos, et quelques remarques sur la position du chapelet. Ensuite est venu Monseigneur Angelo Amodeo, chanoine du dôme de Milan, qui a participé au procès de béatification du Père de Foucauld. Son appréciation fut fort enthousiaste, ce qui me conforta dans mon élan. Peu après, maître Jean Paillot a fait le déplacement dans mon atelier et j'ai modelé devant lui le visage.

 

(à suivre) 

 

      [Source : L'Église en Alsace - Hors série n° 5]

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Evénements
commenter cet article

commentaires

Alec 26/01/2007 18:01

Petits freres de Jesus Caritas: une autre erreur a leur sujet. Leonardo n'est pas le superieur de l'ordre. Le Prieur (et fondateur) est Gian Carlo Sibila.

Alec 23/01/2007 15:57

Le monastere des petits freres de Jesus Caritas a Foligno ne s'appelle pas Sta Croce mais bien Sassovivo. Sta Croce est la paroisse de Limiti (quartier de Spello) ou les freres ont une action paroissiale.