Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 22:00

Sur la prière : …combien plus votre Père…

 

« Si vous, qui êtes mauvais, donnez de bonnes choses à vos enfants,

combien plus votre Père qui est dans les cieux

donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui le prient ! »… (Mt 7, 11)

 

 

« Ceci nous apprend 1° combien il est important de demander, et de demander beaucoup dans la prière, de passer même une grande partie de notre vie à demander en priant, puisque ces demandes produisent un si grand effet et sont si sûres d’obtenir ce dont nous avons besoin, nous et le prochain… 2° combien nous sommes coupables si nous ne demandons pas pour nous et pour le prochain puisque nous privons par là le prochain d’un si grand bien et nous des grâces nécessaires pour plaire à Dieu, l’aimer et le servir… 3° avec quelle confiance, quel abandon, quelle simplicité nous devons prier, quelle foi d’être exaucés : nous sommes des enfants qui demandons à notre père, au meilleur des pères, le pain quotidien pour nous et nos frères, pain que lui seul peut nous donner et sans lequel nous ne pouvons vivre : nous lui demandons les instruments nécessaires pour le servir, lui plaire, le consoler, lui obéir le mieux possible : et il nous refuserait ! Quelle folie ! La bonté de Dieu serait au dessous de la bonté d’un homme ! Quelle insanité !… C’est pourtant l’insanité de tous ceux qui demandent à Dieu pour eux ou pour les autres les biens de l’âme sans avoir une foi absolue qu’ils seront exaucés. » 

 

Bienheureux Charles de Foucauld, L’esprit de Jésus, page 39-40.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Textes du Bx
commenter cet article

commentaires