Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 21:31

Amitiés croisées

 

Le 24 novembre 2006, s’est tenue à l’Université catholique de l’Ouest, à Angers, avec le concours des archives départementales de Maine-et-Loire, une journée d’étude intitulée « Charles de Foucauld et l’Anjou » (voir nos pages des 14 octobre et 5 novembre 2006).

 

Les Actes de ce colloque viennent de paraître aux éditions Cheminements (1 bis rue du Moulin à Vent – Bron – 49260 Le Coudray-Macquard), sous le titre « Charles de Foucauld, Amitiés croisées », au prix de 20 €.

Les principales communications au sommaire de ces Actes sont les suivantes :

1) Officiers et cavaliers : l’école de cavalerie de Saumur à l’époque de Charles de Foucauld.

2)  Henry de Castries (1850-1927) : ami et correspondant de Foucauld, officier, islamologue, géographe, arabisant et historien du Maroc, qui fut conseiller général du département de Maine-et-Loire pendant trente cinq ans.

 

3) Lettres à Henry de Castries : le recueil des 48 lettres de Charles de Foucauld à Henry de Castries, présenté par Madame Josette Fournier, Professeur des universités et membre de l’Académie d’Angers, coordinatrice des travaux de la journée d’étude et de ses Actes.

 

4) La postérité sacerdotale de Charles de Foucauld : le rôle de Guy Riobé dans ses choix initiaux : issu d’une famille bien connue à Angers, vicaire général du diocèse d’Angers avant de devenir évêque d’Orléans, à l’origine de la Fraternité sacerdotale Jésus-Caritas.

 

5) Ludovic Girault (1853-1941) : Père blanc, explorateur de l’Afrique orientale, condisciple angevin de René Bazin, qui joua un rôle majeur dans la documentation de l’ouvrage de ce dernier.

6) La biographie de Charles de Foucauld par René Bazin dans les journaux et les revues au début des années 20.

Á signaler enfin, dans cet ouvrages de 272 pages de textes, un important cahier central de 64 pages d’iconographie variée sur tous les thèmes du colloque.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Evénements
commenter cet article

commentaires