Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

23 septembre 2007 7 23 /09 /septembre /2007 20:19

                                                              Ce qu’il faut lire

      Qu’on se borne à ces lectures. Il importe presqu’autant de ne pas lire d’auteurs médiocres que d’en lire d’excellents : on devient semblable à ceux avec qui on vit : vivez familièrement avec un grand saint et un grand esprit, votre cœur deviendra chaud comme le sien, votre foi vive comme la sienne, votre esprit s’élèvera à la suite du sien… lisez des auteurs de sainteté et d’esprit médiocre, votre cœur et votre foi se refroidiront, votre esprit s’abaissera avec le leurs… - Mettez de l’orge au moulin, vous aurez de la farine d’orge, mettez-y du froment, vous aurez de la farine de froment… Ainsi des lectures : la lecture des grands saints et des grands docteurs vous remplira de pensées excellentes, la lecture des médiocres vous remplira de pensées médiocres… N’ayons donc aucune relation avec les auteurs de sainteté médiocre : ne vivons qu’avec les grands saints et les grands esprits.

      Charles de Foucauld, « Voyageur dans la nuit, notes de spiritualité 1888-1916 », note détachée n° 14, éditions Nouvelle Cité, pages 38-39.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Textes du Bx
commenter cet article

commentaires