Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 07:25

Il y a 100 ans, en 1907,

un Noël sans messe, pour Charles de Foucauld  

(textes sélectionnés, rassemblés et annotés par le Père André ROUSTAN, du diocèse de Viviers.)

 

[Il répète assez souvent, semble-t-il, « la Messe, c’est Noël » ou encore « c’est Noël et le Calvaire »…]

Dans une lettre à Marie de Bondy :

Noël (1907) Tamanrasset


« Cette nuit pas de messe, pour la première fois depuis 21 ans (*) : que la volonté du Bien-Aimé se fasse… dans sa miséricorde, il me conserve le Très Saint Sacrement […] Jusqu’à la dernière minute, j’ai espéré qu’il viendrait quelqu’un, mais rien n’est venu, ni un voyageur chrétien, ni un militaire, ni la permission de célébrer seul. Il y a trois mois, plus de trois mois que je n’ai reçu de lettres… Que la volonté du Bien-Aimé soit bénie en tout. (Lettres à Marie de Bondy,  p. 164)

(*) On lit en note : C'est-à-dire depuis Noël 1886, le premier après sa conversion.

 

Dans son diaire, « Carnets de Tamanrasset », p. 86-87 :

25 décembre [1907]. – Noël – Veni Creator Spiritus, reple tuorum corda fidelium !… JÉSUS, régnez sur votre Royaume... Que votre Nom soit sanctifié ! que votre Règne arrive ! que votre Volonté se fasse sur la terre comme elle se fait au ciel ! Donnez-nous aujourd’hui notre Pain  de chaque jour ! Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Ne nous laissez pas succomber à la tentation ! Mais délivrez-nous du mal. Amen. COR JESU Sacratissimum, adveniat regnum Tuum ! Sainte Vierge, Saint Joseph, mettez-nous avec vous aux pieds de Jésus maintenant et toujours, faites-nous l’aimer et le servir comme vous, maintenant et toujours... Pas de messe, car suis seul.

 

1er janvier [1908]. – Circoncision de Notre Seigneur. –  Sainte Vierge, Saint Joseph unissez-moi, unissez-nous à vos senti­ments en ce jour où furent versées les premières gouttes du sang de Jésus. Jésus, je remets mon âme entre vos mains, par les mains de la T. S. Vierge ; unissez mon âme à la vôtre et dans ce sacrifice d’aujourd’hui et dans tous les sacrifices, et en ce jour et en tous les jours de ma vie et de l’éternité. In manus tuas commendo spiritum meum. Cor Jesu Sacratissimum, adveniat regnum tuum in me et in omnibus !… .Pas de Messe, car suis seul.

 

20 [janvier] –Suis malade, obligé d’interrompre tout travail. Jésus, Marie, Joseph, je vous donne mon âme, mon esprit et ma vie.

 

(à suivre)

Le 15 septembre 1907, de Tamanrasset,  Charles de Foucauld écrivait à Mgr Guérin :

« Faisons aussi tous nos efforts pour la multiplication des messes, chacune est un nouveau Noël »  (Correspondances Sahariennes,  p. 560).

Partager cet article

Repost 0
Published by André Roustan - dans Actualités
commenter cet article

commentaires