Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 22:27

MISSIONNAIRE ET AMI

 

Extraits des notes de Laurent Touchagues lors de la conference de l'abbé Jean-François SIX le 19 octobre en l'église Saint-Augustin de Paris, à l'occasion de la réédition de la correspondance de Charles de Foucauld à Henry de Castries, aux éditions Nouvelle Cité.

 

(Début des notes)

À Beni-Abbes, retournant la parabole du Bon Pasteur, Charles de Foucauld parle des 99 brebis qui sont au-dehors. Il a une vocation prophétique : aller à ceux qui sont le plus loin du Christ, ce qui, aujourd'hui, doit se faire d'abord autour de soi. Dans sa lettre de juillet 1916 à René Bazin, Charles de Foucauld se présente lui-même comme missionnaire isolé faisant office de défricheur auprès des touaregs (pour nous les non-croyants) et leur culture. Afin de pouvoir annoncer l'Évangile dans cette culture. Il est indispensable rn effet de savoir parler la langue de ceux que nous rencontrons. Ce " défrichement " correspond aux 30 ans de Nazareth, pendant lesquels le Christ était déjà totalement sauveur. Insistance du conférencier sur l'Union (= la Sodalité aujourd'hui : un millier de membres à travers le monde ; il n'y a pas de réunion ; c'est une question d'initiative personnelle). Dernière consigne : devenir pour les autres un ami sûr, comme l'était Charles de Foucauld.

(Fin des notes)

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Conférences
commenter cet article

commentaires