Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 22:00

Premier séjour à l’Asekrem

 

     De Tamanrasset, Frère Antoine Chatelard nous rappelle que c’est le 6 juillet 1911 que Charles de Foucauld arrivait pour son premier séjour dans l’ermitage de l’Asekrem (1), commencé en mai 1910. Le 9 juillet il écrit à Marie de Bondy, sa cousine :

 

     « C'est le 6 que je suis arrivé ici, à très bon port (…) L’ermitage est on ne peut plus commode ; la chapelle est très recueillie et très bien ; la chambre est claire et assez grande pour qu’on puisse y vivre à deux, et, en se serrant, à trois. La vue est plus belle qu'on ne peut ni le dire ni l'imaginer. Rien ne peut donner une idée de la forêt de pics et d'aiguilles rocheuses qu'on a à ses pieds : c'est une merveille... On ne peut la voir sans penser à Dieu ; j'ai peine à détacher mes yeux de cette vue admirable dont la beauté et l'impression d'infini rapprochent tant du Créateur, en même temps que sa solitude et son aspect sauvage montrent combien on est seul avec Lui et combien on n'est qu'une goutte d'eau dans la mer... Je suis arrivé ici par la pluie, le tonnerre et les éclairs ; le tonnerre dans les montagnes c'était bien beau...  Il fait ici une température de fin d’octobre en France : 16° à midi. J’ai peine à me figurer que je suis en juillet, et bien plus de peine à me figurer que je suis dans le Sahara » (2).

 

 

(1) Charles de Foucauld est en effet revenu à Tamanrasset, après son second voyage en France, le 3 mai 1911 à midi. Il y est resté jusqu’au dimanche de la Visitation (2 juillet) et le mardi 4, en compagnie de quatre touaregs a pris la direction de l’Asekrem où il est arrivé le jeudi 6 juillet à 4 heures du soir. Le vendredi 7 juillet, il y a célébré la première Messe. Il y restera jusqu’au 14 décembre de cette même année (cf. Carnets de Tamarasset, 1905-1916, nouvelle cité, 1986, pages 123 à 126).

(2) Lettre citée par le R.P. Georges Gorrée, in Sur les traces de Charles de Foucauld, Éditions de la plus grande France, 1936, pages 256-257.


Rappel : consulter l'appel lancé par le Postulateur, au 22 mai dans ces pages.

Les besoins financiers de la Cause sont encore de 3 450 € pour cette année. Merci de votre don.


Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Textes du Bx
commenter cet article

commentaires