Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 22:27

Méditation de Charles de Foucauld pour le Mercredi des Cendres de l'année 1898

 

23 FÉVRIER – Mercredi des Cendres. – Saint Pierre Damien, confesseur, évêque, cardinal, docteur de l’Église († 1072).

 

Mon Seigneur Jésus, voici la dernière nuit que vous allez passer à Nazareth avant votre baptême, la dernière nuit de votre vie cachée, la dernière nuit de cette première partie de votre vie, de votre tranquille et douce obscurité de Nazareth… Encore une nuit à passer en prière avec la très sainte Vierge comme vous en avez tant passées, et puis ce sera fini pour jamais… Vous passerez encore des nuits en prière, des nuits en prière avec votre mère, mais plus jamais dans cette obscurité, dans cette retraite, dans cette solitude non seulement du lieu mais de l’âme, inconnu à tous excepté à elle, oublié de tous excepté d’elle… La volonté de Dieu se fasse… quelle qu’elle soit, elle est bénie… C’est le bien qui sortira de ces douleurs, la gloire de Dieu ; pour qu’il soit servi, que vous soyez aimé, il faut que vous vous fassiez connaître… et puisque vous vous êtes fait homme, ô mon Seigneur, il faut que vous souffriez, puisque c’est une loi universelle depuis Adam que les hommes ne peuvent faire du bien sur la terre qu’au prix de beaucoup de peine, « à la sueur de leur font »… Demain vous quitterez cette bourgade qui vous a abrité, caché, possédé trente ans…

                                                                                               (à suivre)

 

Source : Considérations sur les fêtes de l’année, nouvelle cité, 1987, page 142.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Textes du Bx
commenter cet article

commentaires