Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 17:26

Conférence du chanoine Huot (4)

 

     Tant qu’il vécut, Frère Charles de Jésus n’eut pas la joie de voir se réaliser son rêve : « En vérité, avait affirmé le Maître, si le grain de froment tombé dans la terre ne meurt pas, il demeure seul ; mais s’il meurt, il donne beaucoup de fruit… »

     Et de fait, actuellement (Ndlr : rappelons que cette conférence date de 1939) à El Abiodh Sidi Cheikh, dans le Sud oranais, une fervente communauté de quatorze Petits Frères prolonge et fait resplendir l’apostolat eucharistique du Père de Foucauld, en un endroit où, jadis, il séjourna lui-même quelques heures, alors qu’il se rendait à Beni Abbès (1). Comment ne pas compter sur le rayonnement divin de l’Hostie dans ces immenses contrées ?

     C’est en communiant au cours d’une messe célébrée à l’église Saint-Augustin, à Paris, que Charles de Foucauld s’était converti, naguère, après avoir confessé ses fautes à l’Abbé Huvelin. Écoutons l’ermite du Sahara parler aux chrétiens de la messe et de la communion : « Les frères et sœurs, qui, par leur dévotion à la Sainte Eucharistie, voudront bien travailler à la conversion des âmes et spécialement à celle des infidèles appartenant aux colonies de la mère-patrie, s’efforceront d’assister chaque jour au Saint-Sacrifice de la messe. Ils réfléchiront à ce qu’est le divin sacrifice, à la fois Noël et le Calvaire… Une seule messe glorifie plus Dieu que ne ferait le martyre de tous les hommes, uni aux louanges de tous les anges et de tous les saints. – Partout où est la Sainte Hostie est le Dieu vivant, est ton Sauveur aussi réellement que quand Il était vivant et parlant en Galilée et en Judée, et qu’Il est maintenant dans le Ciel. Ne perds jamais une communion par ta faute : une communion, c’est plus que la vie, plus que tous les biens du monde, plus que l’univers entier, c’est Dieu Lui-même, c’est Moi, Jésus. Peux-tu me préférer quelque chose ? Peux-tu, si tu m’aimes tant soit peu, perdre volontairement la grâce que je te fais d’entrer ainsi en toi ? Aime-Moi de toute l’étendue et dans toute la simplicité de ton cœur. »

     (à suivre)

(1) C’est sur le chemin de retour de son premier voyage en France, le 18 mars 1909, que Charles de Foucauld passa une nuit à El Abiodh Sidi Cheikh où serait fondée en 1933 la première Fraternité des Petits Frères de Jésus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Conférences
commenter cet article

commentaires