Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 22:59

UN CHEMIN D’ADORATION

Neuvaine de prière avec le Bienheureux  Charles de Foucauld

 

Mercredi 23 novembre - Premier jour de la Neuvaine :

« Le Verbe s’est fait chair, et il a habité parmi nous » (Jean 1, 14)

Lire 1 Jean 1, 1-4 et  Luc 2, 10b-12

 

Chant d’adoration :

Père,

Il n’est pas mot plus beau que celui-là, c’est Dieu lui-même,

Il nous a aimés, Il nous a créés, Il nous a sauvés de nos péchés

Par Jésus son Fils, dans son immense et éternel amour.

Tu nous mets dans la paix, dans la vérité de ton amour.

Jésus a pris chair de notre chair, pur de tout péché

Il a souffert de nos offenses faites au Père,

Il est monté en Croix par charité et nous a donné le Saint-Esprit.

Tu nous mets dans la paix, dans la vérité de ton amour.

Et la Mère de Jésus était là, elle est notre Mère toute sainte, toute bénie,

Marie est toujours là pour faire reculer le mal,

Et par la puissance du Saint-Esprit elle fait toujours triompher le bien.

Tu nous mets dans la paix, dans la vérité de ton amour.

 

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld, contemplons

Jésus, le Fils de Dieu, dans le mystère de son Incarnation.

Demandons la grâce de l’humilité.

 

«  L’Incarnation a sa source dans la bonté de Dieu. Mais une chose apparaît tout d’abord, si merveilleuse, si étincelante, si étonnante, qu’elle brille comme un signe éblouissant : c’est l’humilité infinie que contient un tel mystère : Dieu, l’être, l’infini, le parfait, le Créateur tout puissant, immense, souverain maître de tout, se faisant homme, s’unissant à une âme et à un corps humains et paraissant sur la terre comme un homme, et comme le dernier des hommes (…) Il est né, Il a vécu, Il est mort dans les plus profondes abjections et les derniers opprobres, ayant pris une fois pour toutes tellement la dernière place que nul n’a jamais pu être plus bas que lui

« Et s’il a occupé avec tant de constance, tant de soin cette dernière place c’est pour nous instruire, pour nous apprendre que les honneurs et l’estime des hommes ne sont rien, ne valent rien ; qu’il ne faut pas mépriser ceux qui occupent les plus basses des plus basses conditions ; que les plus pauvres, les plus abjects ne doivent pas s’attrister de leur bassesse ; ils sont près de Dieu, près du roi des rois de ce monde ; c’est pour nous apprendre que notre conversation n’étant pas en ce monde, nous ne devons faire aucun cas de la figure de ce monde, mais ne vivre que pour ce royaume des cieux que le Dieu homme voyait dès ici-bas par la vision béatifique et que nous devons considérer sans cesse des yeux de la foi, marchant en ce monde comme si nous n’étions pas de ce monde, sans souci des choses extérieures, ne nous occupant qu’à une chose, à regarder, à aimer notre Père céleste et à faire sa volonté. » (La dernière place, p. 50-52)

 

Prière du Notre Père

Prière personnelle en silence

Prière d’abandon du Père de Foucauld :

 

Mon Père,

 

Je m’abandonne à Vous,

Faîtes de moi ce qu’il Vous plaira.

Quoi que Vous fassiez de moi,

Je vous remercie

Je suis prêt à tout, j’accepte tout.

Pourvu que Votre Volonté se fasse en moi,

En toutes Vos créatures,

Je ne désire rien d’autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre Vos mains.

Je Vous la donne, mon Dieu,

Avec tout l’amour de mon cœur,

Parce que je Vous aime,

Et que ce m’est un besoin d’amour

De me donner,

De me remettre entre Vos mains,

Sans mesure,

Avec une infinie confiance,

Car Vous êtes mon Père. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article

commentaires