Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 20:34

« N'attendez pas pour prier d'avoir envie de le faire »

 

     L'enseignement évangélique sur la prière peut donc tenir dans ces deux points essentiels : une promesse que Dieu viendra à notre rencontre quand et comme Il voudra, et c'est la part du travail de Dieu, la principale, car c'est pour nous un espoir qui ne peut être déçu, que notre prière s'achèvera en Lui ; une invitation pressante à la persévérance, quoi qu'il arrive et malgré toutes les apparences défavorables, et cela est notre part de travail. Qu'avons-nous besoin d'en savoir plus ?

     Pour apprendre à prier il faut donc simplement prier, beaucoup prier, et savoir recommencer indéfiniment de prier sans se lasser, même s'il n'y a pas de réponse, même s'il n'y a aucun résultat apparent. Jésus a tant insisté sur la persévérance parce qu'Il savait que ce nous serait difficile, à cause de notre besoin de changement et de nouveauté.

     Pour vous aider à persévérer il faudra souvent vous souvenir des caractéristiques habituelles de la prière de foi.

     N'attendez pas pour prier d'avoir envie de le faire. Vous cesseriez la prière au moment où vous en avez le plus besoin. C'est une illusion dangereuse à laquelle un grand nombre doivent de s'être éloignés du Christ. Le désir de la prière ne peut naître que de la foi. Désirer prier est déjà un effet de la prière. Qu'il vous suffise de savoir que Dieu vous attend. Dieu désire toujours vous voir prier même lorsque vous n'en avez pas envie, surtout peut-être à ce moment-là. N'oubliez jamais que moins vous prierez plus vous le ferez mal, et moins le désir vous en viendra.

     Vous ne devez naturellement rien attendre de la prière pour vous-mêmes. C'est pour Dieu qu'il faut prier, non pour en tirer satisfaction, ni pour avoir le sentiment de bien prier, d'avoir une bonne méthode. On ne doit souhaiter aucune prière que celle que Dieu nous donne.

 

     Père René Voillaume (1905-2003), Au cœur des masses, édition de 1961, p. 12.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Famille spirituelle
commenter cet article

commentaires