Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 18:35
Le Bulletin trimestriel n° 169 des Amitiés Charles de Foucauld vient de paraître.
 
En voici la table des matières :
 
- Les Vœux du Postulateur.
 
- Une lettre du Postulateur, Mgr Maurice Bouvier présentant les dépenses et recettes de la Postulation de la Cause de Charles de Foucauld depuis 1953 jusqu’à 2006. 

- « Charles de Foucauld et Abd Jesu »,
commentaire par Pierre Sourisseau des extraits de lettres du Bienheureux publiés dans le Bulletin n° 168.
 

- « 
Charles de Foucauld et les religions », extrait de la communication faite à Lourdes par Antoine Chatelard, Petit Frère de Jésus, lors de la Rencontre des 25 et 26 mars 2006 des différentes Fraternités de France et intitulée Comment Charles de Foucauld a aimé les musulmans.
 

- Attention à la précision ! - n° 6 : « 
L’orthographe de IESUS CARITAS », étude du Père André Roustan, du diocèse de Viviers.

- Informations, avec en particulier des nouvelles des religieux foucauldiens présents à Tamanrasset.
 
 

Pour le recevoir, écrire à Amitiés Charles de Foucauld, 56 rue du Val d'Or, 92150 SURESNES - Abonnement annuel : 30 €. Vente au numéro : 8 €.

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 20:29
Il y a 100 ans, en 1907,
un Noël sans messe, pour Charles de Foucauld
 
(suite)
 
(textes sélectionnés, rassemblés et annotés par le Père André ROUSTAN, du diocèse de Viviers.)
 
Dans son diaire, « Carnets de Tamanrasset », p. 87 :
 
31 [janvier] – Deo gratias ! Deo gratias ! Dei gratias ! mon Dieu que vous êtes bon - Je reçois aujourd’hui lettre Laperrine m’annonçant que le Pape m’a accordé autorisation célébrer Sainte Messe, absolument seul sans servant ni assistant. C’est sur la demande du Procureur des P.P. Blancs que le Saint-Père m’a fait cette grande faveur. Demain je pourrai donc célébrer la Sainte Messe. Noël ! Noël ! Merci mon Dieu !
 
Le 9 février 1908, dans une lettre à l’abbé Huvelin :

« Je viens d’avoir un très grand bonheur. Mgr Guérin a obtenu pour moi de Rome, la permission de célébrer la Sainte Messe absolument seul, sans servant ni assistant. Je puis donc désormais célébrer le Saint Sacrifice chaque jour, grand changement, grande grâce pour moi et grande grâce pour la contrée entière. Depuis fin octobre, je n’avais pu célébrer la Sainte Messe, étant seul au milieu des musulmans. Depuis le 1er février je la dis chaque jour, c’est une nouvelle vie pour moi et une grâce infinie pour ce pauvre pays » (Père de Foucauld- Abbé Huvelin, correspondance inédite, p.283).
 
Se souvenait-il spécialement de ce Noël sans messe, quand, le matin de sa mort, le 1er décembre 1916, il écrivait sa dernière lettre à Marie de Bondy (Lettres à Marie de Bondy, p. 252) :
            « Je sais ce que coûte la privation de la messe. » Et tout particulièrement une nuit de Noël…
Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 07:25

Il y a 100 ans, en 1907,

un Noël sans messe, pour Charles de Foucauld  

(textes sélectionnés, rassemblés et annotés par le Père André ROUSTAN, du diocèse de Viviers.)

 

[Il répète assez souvent, semble-t-il, « la Messe, c’est Noël » ou encore « c’est Noël et le Calvaire »…]

Dans une lettre à Marie de Bondy :

Noël (1907) Tamanrasset


« Cette nuit pas de messe, pour la première fois depuis 21 ans (*) : que la volonté du Bien-Aimé se fasse… dans sa miséricorde, il me conserve le Très Saint Sacrement […] Jusqu’à la dernière minute, j’ai espéré qu’il viendrait quelqu’un, mais rien n’est venu, ni un voyageur chrétien, ni un militaire, ni la permission de célébrer seul. Il y a trois mois, plus de trois mois que je n’ai reçu de lettres… Que la volonté du Bien-Aimé soit bénie en tout. (Lettres à Marie de Bondy,  p. 164)

(*) On lit en note : C'est-à-dire depuis Noël 1886, le premier après sa conversion.

 

Dans son diaire, « Carnets de Tamanrasset », p. 86-87 :

25 décembre [1907]. – Noël – Veni Creator Spiritus, reple tuorum corda fidelium !… JÉSUS, régnez sur votre Royaume... Que votre Nom soit sanctifié ! que votre Règne arrive ! que votre Volonté se fasse sur la terre comme elle se fait au ciel ! Donnez-nous aujourd’hui notre Pain  de chaque jour ! Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Ne nous laissez pas succomber à la tentation ! Mais délivrez-nous du mal. Amen. COR JESU Sacratissimum, adveniat regnum Tuum ! Sainte Vierge, Saint Joseph, mettez-nous avec vous aux pieds de Jésus maintenant et toujours, faites-nous l’aimer et le servir comme vous, maintenant et toujours... Pas de messe, car suis seul.

 

1er janvier [1908]. – Circoncision de Notre Seigneur. –  Sainte Vierge, Saint Joseph unissez-moi, unissez-nous à vos senti­ments en ce jour où furent versées les premières gouttes du sang de Jésus. Jésus, je remets mon âme entre vos mains, par les mains de la T. S. Vierge ; unissez mon âme à la vôtre et dans ce sacrifice d’aujourd’hui et dans tous les sacrifices, et en ce jour et en tous les jours de ma vie et de l’éternité. In manus tuas commendo spiritum meum. Cor Jesu Sacratissimum, adveniat regnum tuum in me et in omnibus !… .Pas de Messe, car suis seul.

 

20 [janvier] –Suis malade, obligé d’interrompre tout travail. Jésus, Marie, Joseph, je vous donne mon âme, mon esprit et ma vie.

 

(à suivre)

Le 15 septembre 1907, de Tamanrasset,  Charles de Foucauld écrivait à Mgr Guérin :

« Faisons aussi tous nos efforts pour la multiplication des messes, chacune est un nouveau Noël »  (Correspondances Sahariennes,  p. 560).

Repost 0
Published by André Roustan - dans Actualités
commenter cet article
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 20:27

Extrait du discours de Nicolas Sarkozy au Palais du Latran

 

Visite Officielle au Vatican

 Le 20 décembre 2007

 

 

En me rendant ce soir à Saint-Jean de Latran, en acceptant le titre de chanoine d’honneur de cette basilique, qui fut conféré pour la première fois à Henri IV et qui s’est transmis depuis lors à presque tous les chefs d’État français, j’assume pleinement le passé de la France et ce lien si particulier qui a si longtemps uni notre nation à l’Église.

 

C’est par le baptême de Clovis que la France est devenue Fille aînée de l‘Église. Les faits sont là. En faisant de Clovis le premier souverain chrétien, cet événement a eu des conséquences importantes sur le destin de la France et sur la christianisation de l’Europe. Á de multiples reprises ensuite, tout au long de son histoire, les souverains français ont eu l’occasion de manifester la profondeur de l’attachement qui les liait à l’Église et aux successeurs de Pierre. Ce fut le cas de la conquête par Pépin le Bref des premiers États pontificaux ou de la création auprès du Pape de notre plus ancienne représentation diplomatique.

 

Au-delà de ces faits historiques, c’est surtout parce que la foi chrétienne a pénétré en profondeur la société française, sa culture, ses paysages, sa façon de vivre, son architecture, sa littérature, que la France entretient avec le siège apostolique une relation si particulière. Les racines de la France sont essentiellement chrétiennes. Et la France a apporté au rayonnement du christianisme une contribution exceptionnelle. Contribution spirituelle et morale par le foisonnement de saints et de saintes de portée universelle : saint Bernard de Clairvaux, saint Louis, saint Vincent de Paul, sainte Bernadette de Lourdes, sainte Thérèse de Lisieux, saint Jean-Marie Vianney, Frédéric Ozanam, Charles de Foucauld…(1) Contribution littéraire et artistique : de Couperin à Péguy, de Claudel à Bernanos, Vierne, Poulenc, Duruflé, Mauriac ou encore Messiaen. Contribution intellectuelle, si chère à Benoît XVI, Blaise Pascal, Jacques Bénigne Bossuet, Jacques Maritain, Emmanuel Mounier, Henri de Lubac, René Girard… Qu’il me soit permis de mentionner également l’apport déterminant de la France à l’archéologie biblique et ecclésiale, ici à Rome, mais aussi en Terre sainte, ainsi qu’à l’exégèse biblique, avec en particulier l’École biblique et archéologique française de Jérusalem.

 

(1) NDLR : c’est nous qui soulignons
Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 14:57

 

Le Bulletin trimestriel n° 168 des Amitiés Charles de Foucauld vient de partir à l'imprimerie.

Il paraîtra durant le mois de novembre.

En voici la table des matières :

 

- Une « Maison Charles de Foucauld » à Rennes

 - Le 1er décembre 2007, célébration de la fête liturgique du Bienheureux Charles de Foucauld

- Charles de Foucauld et Abd Jesu (extraits de lettres du Bienheureux)

- Charles de Foucauld et Henri Duveyrier (suite), avec la présentation par Guy Basset, d'un biographie récente de Dominique Casajus sur Henri Duveyrier

- Attention à la précision ! - n° 5 : Les photos de Charles de Foucauld « en civil », par Pierre Sourisseau

- Bibliographie : "Amitiés croisées", actes de la Journée d'étude "Charles de Foucauld et l'Anjou" à Angers le 24 novembre 2006

- Les comptes de la Postulation pour les années 2003-2006

 

 

Pour le recevoir, écrire à Amitiés Charles de Foucauld, 56 rue du Val d'Or, 92150 SURESNES - Abonnement annuel : 30 €. Vente au numéro : 8 €.

 

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 21:26
 

Spectacle sur Charles de foucauld : "Comme un voyageur dans la nuit"


Un spectacle de et avec Bruno Durand et Benoît Weeger

COMME UN VOYAGEUR DANS LA NUIT

Charles de Foucauld

Une évocation musicale, théâtrale et visuelle

Les 27, 28 et 29 septembre à 20 h 30 - Le dimanche 30 à 17 h 00

Espace Bernanos

4, rue du Havre - Paris 9ème - M° Saint-Lazare ou Havre-Caumartin

Pour en savoir plus télécharger le tract

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 23:44

   Le texte intégral de l’Exhortation apostolique post-synodale de Benoît XVI, sur l’Eucharistie, source et sommet de la vie et de la mission de l’Église, a été présenté ce matin à la salle de presse du Saint-Siège. Il est disponible à l’adresse suivante : Exhortation post-synodale.

   Ce document, intitulé « Sacramentum caritatis » rassemble les propositions des Pères synodaux des cinq continents qui s’étaient réunis à Rome à l’occasion de la XIe Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques du 2 au 23 octobre 2005 sur le thème : « L’Eucharistie, source et sommet de la vie et de la mission de l’Église ».

 

   Dans le premier paragraphe de sa conclusion, qu’on lira ci-dessous, le Saint Père cite le nom du bienheureux Charles de Foucauld.

   « 94. Chers frères et sœurs, l'Eucharistie est à l'origine de toute forme de sainteté et chacun de nous est appelé à une plénitude de vie dans l'Esprit Saint. Combien de saints ont rendu leur vie authentique grâce à leur piété eucharistique! De saint Ignace d'Antioche à saint Augustin, de saint Antoine, Abbé, à saint Benoît, de saint François d'Assise à saint Thomas d'Aquin, de sainte Claire d'Assise à sainte Catherine de Sienne, de saint Pascal Baylon à saint Pierre-Julien Eymard, de saint Alphonse-Marie de Liguori au bienheureux Charles de Foucauld, de saint Jean-Marie Vianney à sainte Thérèse de Lisieux, de saint Pio de Pietrelcina à la bienheureuse Teresa de Calcutta, du bienheureux Piergiorgio Frassati au bienheureux Ivan Mertz, pour n'en citer que quelques-uns parmi les très nombreux noms, la sainteté a toujours trouvé son centre dans le sacrement de l'Eucharistie.

   « Il est donc nécessaire que, dans l'Église, ce très saint Mystère soit vraiment objet de foi, célébré avec dévotion et vécu intensément. Le don que Jésus fait de lui-même dans le Sacrement mémorial de sa passion nous atteste que la réussite de notre vie réside dans la participation à la vie trinitaire, qui en Lui nous est offerte de façon définitive et efficace. La célébration et l'adoration de l'Eucharistie nous permettent de nous approcher de l'amour de Dieu et d'y adhérer personnellement jusqu'à l'union avec le Seigneur bien- aimé. L'offrande de notre vie, la communion avec toute la communauté des croyants et la solidarité avec tout homme sont des aspects inséparables de la « logiké latreía », du culte spirituel, saint et agréable à Dieu (cf. Rm 12, 1), dans lequel toute notre réalité humaine concrète est transformée pour la gloire de Dieu. J'invite donc tous les pasteurs à porter la plus grande attention à la promotion d'une spiritualité chrétienne authentiquement eucharistique. Les prêtres, les diacres et tous ceux qui exercent un ministère eucharistique pourront toujours tirer de ces services-là, accomplis avec soin et avec une préparation constante, force et stimulant pour leur chemin de sanctification personnel et communautaire. J'exhorte tous les laïcs, les familles en particulier, à trouver continuellement dans le Sacrement de l'amour du Christ l'énergie pour transformer leur vie en un signe authentique de la présence du Seigneur ressuscité. Je demande à toutes les personnes consacrées de montrer par leur vie eucharistique la splendeur et la beauté de leur appartenance totale au Seigneur. »

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 22:25

   A l'issue de la Messe de la fête du Bienheureux Charles de Foucauld célébrée par l'archevêque de Paris,  Mgr Vingt-Trois, en l'église Saint-Augustin ce 1er décembre, le Père Escudier, curé de la paroisse, a annoncé la mise en place d'une adoration hebdomadaire du Saint-Sacrement, guidée par des extraits de l'Ecriture et des écrits de Charles de Foucauld.

   Cette adoration, qui commence le 8 décembre, aura lieu le vendredi de 19 h à 21 h  dans l'église basse de Saint-Augustin, 3, avenue César Caire, Paris 8è (métro Saint-Augustin ou Saint-Lazare).

   Le Père Richard Escudier invite les adorateurs à venir librement, à l'heure de leur choix, ne serait-ce qu'un moment. Citant une catéchèse de Mgr Vingt-Trois (à Saint-Augustin, pour la Fête Dieu 2005), il précise :

   "Ce qui est spécifique de l'adoration, telle que le Frère Charles (de Foucauld) nous la commentait, ... c'est tout simplement la possibilité de prendre le temps de laisser l'énergie eucharistique se diffuser, non pas physiologiquement comme dans l'instant de la communion, mais se diffuser dans les profondeurs de notre personne qui s'ouvre à la présence du Christ, à sa présence par la méditation de la Parole de Dieu, à sa présence dans le Saint-Sacrement où il est réellement et effectivement présent..."

   Sans oublier cet avertissement :

   "Mais adorer le Christ, c'est accepter qu'il ne se passe rien, c'est accepter dans la foi que sa présence ne s'impose pas. C'est accepter de tenir quand je ne sens rien ; c'est accepter de résister au désir de fuir ; c'est accepter de tenir ma place simplement parce que je suis là non seulement en mon nom propre et personnel mais au nom de tous les hommes et de toutes les femmes de la terre."

   Tous les adorateurs seront donc les bienvenus dès vendredi prochain 19 heures à Saint-Augustin !

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
6 octobre 2006 5 06 /10 /octobre /2006 22:06

Le Bienheureux

 

CHARLES

DE FOUCAULD  

(15.09.1858 - 1.12.1916)

 

1858 - 1876 :  Enfance et adolescence

  

   1876 - 1882 : Vie militaire :                      

              

           Saint-Cyr :                                     1876 - 1878

           Saumur :                                        1878 - 1879      

           4ème Hussards :                             1879 - 1881

           4ème Chasseurs d'Afrique :            1881 - 1882

 

   1882 - 1890 : Explorations et Conversion :

 

                           Préparation à Alger :                               1882 - 1883

                           Reconnaissance au Maroc :                     1883 - 1884

                           Autres explorations :                               1885 - 1886

                           Conversion :                                           1886 (fin octobre)

                           Pèlerinage en Terre Sainte :                     1888 - 1889

 

   1890 - 1916 : Vie consacrée :

                  

                           Trappste à Notre-Dame des Neiges :        1890

                           Trappiste à Akbès :                                  1890 - 1896

                           Nazareth :                                                1897 - 1900

                           Ordination sacerdotale :                            1901

                           Béni Abbès :                                            1901 - 1905

                           Tamanrasset :                                           1905 - 1916

 

   1927 - 20?? : Procès de canonisation :

                                         Procès informatif :                       1927 - 1947

                                         Révision des écrits :                    1947 - 1956

                                         Approbation des écrits :              1968

                                         Introduction à Rome :                 1978

                                         Décret de non-culte :                  1979

                                         Dépôt de la Positio :                  1995

                                         Décret d'héroïcité des vertus :     2001

                                         Béatification :                              2005         

                                         Canonisation :                             ?       si Dieu le veut !

                                                                          
Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article