Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 10:47

Charles de Foucauld - Lettres à son ami Henry de Castries

(annonce de parution issue intégralement du site de l'éditeur :

http://www.nouvellecite.fr/Charles-de-Foucauld-Lettres-a-son.html)

La cor­res­pon­dance de Charles de Fou­cauld avec Henry de Cas­tries s’étend sur quinze ans, depuis l’ordination sacer­dotale du Père de Fou­cauld (1901) jusqu’à la mort de celui-​​ci (1916) ; années saha­riennes de Beni Abbès et de Taman­rasset, années spi­ri­tuel­lement les plus épanouies et les plus créa­trices du Bienheureux.

Cette cor­res­pon­dance s’ouvre avec le plus précis, le plus beau récit que Charles de Fou­cauld a donné de sa conversion (1886), récit qu’il confie à un ami très cher et très estimé. Elle révèle les condi­tions concrètes de la vie qu’il a menée au désert, non pas en ermite, mais en être rela­tionnel ouvert à de mul­tiples ren­contres et en savant lin­guiste et ethnologue.

Si nous n’avons pas les lettres d’Henry de Cas­tries, la per­son­nalité et la stature scien­ti­fique de celui-​​ci se découvrent à travers cette cor­res­pon­dance : un explo­rateur, his­torien, spé­cia­liste de l’Islam (il vient de publier L’Islam, qui fait aus­sitôt autorité et demeure aujourd’hui, plus que jamais, d’actualité). Charles de Fou­cauld a trouvé, dans son ami Henry de Cas­tries, un inter­lo­cuteur avec qui l’échange est d’emblée de haute volée.

Cette cor­res­pon­dance se termine par la publi­cation – res­tituée – d’une longue lettre écrite par Charles de Fou­cauld à René Bazin quatre mois avant sa mort, lettre où il est tout par­ti­cu­liè­rement question, d’une part de son attitude envers l’Islam, et d’autre part de son désir intense de faire naître des voca­tions de « défri­cheurs évangéliques ».

Elle est pré­sentée et mise en texte par Bri­gitte Cui­sinier et Jean-​​François Six, his­to­riens, spé­cia­listes de Charles de Foucauld. 320 pages - 21

Une pre­mière édition, en 1938 (Grasset), avait été réa­lisée par Jacques de Dam­pierre, fils adoptif d’Henry de Cas­tries. Épuisée depuis long­temps, elle peut, aujourd’hui, être reprise et aug­mentée grâce à la famille d’Henry de Cas­tries et tout par­ti­cu­liè­rement à son arrière-​​petite-​​fille, Aymardine Matray de Dampierre.

 

Rappel de LT : ce soir, mercredi 19 octobre, à 21 heures 30, Monsieur l'abbé Jean-François SIX présente cette réédition en l'église Saint-Augustin à Paris. Conférence publique et gratuite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Livres
commenter cet article

commentaires