Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 16:41

 

Dans une lettre écrite le 24 mai 1897 par l’abbé Huvelin à Charles de Foucauld, le directeur recommande à l’ermite de Nazareth : « Écrivez vos méditations, c’est une très bonne pratique en soi, et elle a pour vous le particulier avantage de préciser les choses et de fixer l’esprit. »

En écho aux divers conseils reçus sur ce thème, Charles, faisant parler Jésus, écrit dans un carnet de Notes diverses : « Méditations par écrit : fais-les en grande liberté d’esprit, piété et paix : pieusement et sans te presser, sans tenir absolument à achever toutes les méditations chaque jour ; fais-les longues ou courtes, suivant la grâce : ce que tu ne feras pas aujourd’hui, tu le feras demain… Ce sont des prières… Suis la grâce… Ferveur et paix. » Et, plus loin, il apporte des précisions au sujet de la sainte Écriture, « dont il ne faut pas lire de longs passages à la fois, d’ordinaire au moins, mais au plus un demi-chapitre ou un chapitre, mais dont il faut lire plusieurs fois par jour des passages et sur laquelle il faut faire toutes nos méditations (en prenant comme sujets ordinaires les saints Évangiles ou parfois aussi les Psaumes). » (Voyageur dans la nuit, notes de spiritualité 1888-1916, nouvelle cité, 1979, pp. 36 et 38).

Grâce à cela nous disposons du trésor des méditations de Charles de Foucauld. Une abondante richesse de textes qui remplissent dix volumes des écrits spirituels de notre Bienheureux. Il reste sans doute encore un grand travail d’étude, d’analyse et de synthèse à accomplir sur cette œuvre.

Monseigneur Bouvier nous livre dans le dernier Bulletin trimestriel des Amitiés Charles de Foucauld deux articles qui trouvent leur abondante matière dans ces méditations foucauldiennes.  Ils traitent chacun d’un aspect très spécifique de la spiritualité de Charles de Foucauld : sa démarche d’abandon et son attachement à sainte Marie-Madeleine. Nous remercions le vice-postulateur pour ces riches contributions. LT

 

Bulletin trimestriel des Amitiés Charles de Foucauld -  n ° 192 - Octobre 2013

 

SOMMAIRE

 

De la prière d’abandon à la démarche d’abandon (Monseigneur Maurice Bouvier)

Charles de Foucauld et Marie Magdeleine               (Monseigneur Maurice Bouvier)

Foucauld, sa famille, ses amis : conférences 2013-2014

 

Abonnement annuel, 30 € à l'ordre de :

Amitiés Charles de Foucauld - 56 rue du Val d'Or, 92150 SURESNES

 

 

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 22:00

Le Bulletin trimestriel n•185 des Amitiés Charles de Foucauld, daté de janvier 2012, va parvenir aux abonnés dans les jours qui viennent.

Il faut expliquer ce retard par un changement inattendu d'imprimeur, qui a nécessité diverses démarches pour rétablir ailleurs la filière de production et de routage, avec la négociation d'un nouveau contrat postal.

Merci aux lecteurs et abonnés pour leur compréhension et patience, et merci à ceux qui ont pensé à renouveler leur abonnement.

Ce dernier est de 30 euros par an, à l'ordre de :

les Amitiés Charles de Foucauld,

56 rue du Val d'Or,

92150 SURESNES (France).

Le secrétariat des Amitiés.

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 21:45

Aux abonnés du Bulletin trimestriel des Amitiés Charles de Foucauld

 

Chers abonnés,

le mois de février vient de commencer et vous n'avez pas encore reçu le Bulletin des Amitiés n° 185, daté de janvier.

Que cela ne vous inquiète plus si c'était le cas.

Car, d'une certaine manière, ce retard est "normal" et explicable.

A cause, en particulier, d'un changement imprévu d'imprimeur, pour cause de cessation d'activité de notre imprimeur historique, ce bulletin de janvier a pris un peu de retard.

Nous sommes en train de faire les mises au point nécessaire avec un nouvel imprimeur et avec les services de la Poste pour les questions de dépôt.

Dans quelques jours, le Bulletin pourra être mis en fabrication (sur la base du sommaire ci-dessous), juste avant de vous être envoyé.

Nous vous remercions de votre fidélité.

Laurent Touchagues, Directeur de la Publication

 

BULLETIN TRIMESTRIEL DES

AMITIÉS CHARLES DE FOUCAULD

Numéro 185                                                                                         Janvier 2012 - 8 €

SOMMAIRE

 

Vœux de la Postulation  …………………….………………..……...................................................... 1

Souvenirs de Marie de Bondy, à la fin de sa vie, à propos de son cousin …….................….…….. 3

Charles de Foucauld, prêtre diocésain (A. Fournier-Bidoz) …….........................................………. 7

Attention à la précision ! n° 16 : Charles de Foucauld à Tunis - septembre 1886 (M. de Suremain) .......... 13

Bibliographie : Charles de Foucauld explorateur malgré lui (P. Sourisseau) …………………………..…….. 16

 

***

Amitiés Charles de Foucauld - 56 rue du Val d'Or -  F 92150 SURESNES.                           Abonnement annuel : 30 €.

 

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 08:58

Quelques lieux de célébration de la fête du Bienheureux Charles de Foucauld

 

 

Paris - En l'église Saint-Augustin (8ème, Métro Saint-Augustin) :

 

18h30 : Messe solennelle à l’église, prédication du Père Jacques Midy, responsable de la fraternité sacerdotale Charles de Foucauld.

 

19h15 : Adoration eucharistique jusqu’à 20h animée par les petites sœurs du Sacré-Cœur de Charles de Foucauld.

 

20h rencontre amicale avec les membres de la famille spirituelle

Charles de Foucauld salle Cardinal Benoît Langénieux

 

 

Paris - A Montmartre :

 

18 HEURES 30, MESSE à la Basilique du Sacré-Coeur, présidée par le Père Richard Escudier, ancien curé de Saint-Augustin

 

 20 HEURES 30  : CONFERENCE ouverte à tous, salle Saint-Irénée, sur le thème " Charles de Foucauld, un visage pour la mission aujourd'hui ", par le Père Richard Escudier.

 

 

A Strasbourg :

Lecture-concert autour de Charles de Foucauld
Aujourd'hui, un hommage sera rendu aujourd'hui au Strasbourgeois Charles de Foucauld (1858-1916).

(voir «  Les Dernières Nouvelles d’Alsace » de ce jour).

 

 

Région de Perpignan :

11 h messe à la maison de retraite de Pézilla.

18 h rencontre de la Fraternité Charles de Foucauld chez les Clarisses.

(Source : « l’Indépendant » de Perpignan)

 

 

 

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 21:00

UN CHEMIN D’ADORATION

Neuvaine de prière avec le Bienheureux  Charles de Foucauld

 

Jeudi 1er décembre - Neuvième jour de la Neuvaine : « Des fleuves d’eau vive jailliront de son Cœur » (Jean 7, 38)

Lire Jean 19, 31-37

 

Chant d’adoration : comme au premier jour de la neuvaine.

 

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld,

contemplons le Cœur de Jésus transpercé par amour.

Demandons la grâce de voir en tout homme un frère à aimer.

 

     « Que Vous nous aimez, ô Cœur de Jésus ! Il ne Vous a pas suffi de contenir tous les hommes, ces hommes si ingrats, pendant toute votre vie, Vous avez voulu encore leur être ouvert et être blessé pour eux après votre mort ; Vous avez voulu porter éternellement cette blessure comme signe de votre amour, comme signe que votre Cœur est toujours ouvert à tous les vivants, est toujours prêt à les recevoir, à leur pardonner, à les aimer…

 

     « Par cette ouverture béante, Vous appelez éternellement tous les hommes à croire à votre Amour, à avoir confiance en lui, à venir à Vous, si souillés qu’ils soient : à tous, tous, même aux plus indignes, votre Cœur est ouvert ; pour tous, tous, il a été percé ! Vous aimez tous les vivants, Vous les appelez tous à Vous, Vous leur offrez à tous le salut jusqu’à leur dernière heure, leur dernier instant… Voilà ce que Vous nous dites, Vous nous criez éternellement par cette bouche béante de votre Cœur, ô tendre Jésus ! » (« L’imitation du Bien-aimé », page 282)

 

Prière du Notre Père

Prière personnelle en silence

Prière d’abandon du Père de Foucauld :

 

Mon Père,

 

Je m’abandonne à Vous,

Faîtes de moi ce qu’il Vous plaira.

Quoi que Vous fassiez de moi,

Je vous remercie

Je suis prêt à tout, j’accepte tout.

Pourvu que Votre Volonté se fasse en moi,

En toutes Vos créatures,

Je ne désire rien d’autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre Vos mains.

Je Vous la donne, mon Dieu,

Avec tout l’amour de mon cœur,

Parce que je Vous aime,

Et que ce m’est un besoin d’amour

De me donner,

De me remettre entre Vos mains,

Sans mesure,

Avec une infinie confiance,

Car Vous êtes mon Père. 

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 20:58

UN CHEMIN D’ADORATION

Neuvaine de prière avec le Bienheureux  Charles de Foucauld

 

Mercredi 30 novembre - Huitième jour de la Neuvaine : « Rien n’est impossible à Dieu » (Luc 1, 37)

Lire Jean15, 7, Marc 9, 17.24 et Matthieu 17, 20

 

Chant d’adoration : comme au premier jour de la neuvaine.

 

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld, contemplons

le Cœur de Jésus tout abandonné dans les mains du Père.

Demandons la grâce d’une pleine confiance.

 

     « Nous pouvons tout par la prière : Si nous ne recevons pas, c’est que nous avons manqué de foi, ou que nous avons trop peu prié, ou qu’il serait mauvais pour nous que notre demande nous soit accordée, ou que Dieu nous donne quelque chose de meilleur que ce que nous demandons… Mais jamais nous ne recevons pas ce que nous demandons parce que la chose est trop difficile à obtenir : « rien ne nous est impossible : … N’hésitons pas à demander à Dieu les choses même les plus difficiles, telles que la conversion de grands pécheurs, de peuples entiers : demandons-les lui même d’autant plus qu’elles sont plus difficiles, avec la foi que Dieu nous aime passionnément et que plus un don est grand plus celui qui aime passionnément aime à le faire : mais demandons avec foi, avec insistance, constance, avec amour, avec bonne volonté…

    

     « Et soyons sûrs que si nous demandons ainsi et avec assez de constance nous serons exaucés, en recevant la grâce demandée ou une meilleure... Demandons donc hardiment à Notre Seigneur les choses les plus impossibles à obtenir, quand elles sont pour sa gloire, et soyons sûrs que son cœur nous les accordera d’autant plus qu’elles semblent humainement plus impossibles : car donner l’impossible à ce qu’il aime est doux à son cœur, et combien ne nous aime-t-il pas ? » (L’esprit de Jésus, page 43-44.)

 

Prière du Notre Père

Prière personnelle en silence

Prière d’abandon du Père de Foucauld :

 

Mon Père,

 

Je m’abandonne à Vous,

Faîtes de moi ce qu’il Vous plaira.

Quoi que Vous fassiez de moi,

Je vous remercie

Je suis prêt à tout, j’accepte tout.

Pourvu que Votre Volonté se fasse en moi,

En toutes Vos créatures,

Je ne désire rien d’autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre Vos mains.

Je Vous la donne, mon Dieu,

Avec tout l’amour de mon cœur,

Parce que je Vous aime,

Et que ce m’est un besoin d’amour

De me donner,

De me remettre entre Vos mains,

Sans mesure,

Avec une infinie confiance,

Car Vous êtes mon Père. 

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 20:55

UN CHEMIN D’ADORATION

Neuvaine de prière avec le Bienheureux  Charles de Foucauld

 

Mardi 29 novembre - Septième jour de la Neuvaine : « Priez le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson » (Matthieu 9, 38)

Lire Matthieu 4, 18-22 et Apocalypse 21, 1-3

 

Chant d’adoration : comme au premier jour de la neuvaine.

 

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld,

contemplons le Christ, Bon Pasteur.

Demandons la grâce de saintes vocations sacerdotales et religieuses.

 

     « Voici donc une demande que Notre Seigneur nous dit formellement de faire : prier pour ceux qui évangélisent, qui se livrent à l’apostolat …  Combien sainte Thérèse avait bien compris cette parole elle qui voulait que l’occupation principale de ses filles fût de demander à Dieu des hommes vraiment apostoliques pour lui gagner des âmes et de soutenir par leurs prières les hommes qui enseignent et dirigent les âmes… Faisons comme elle : faisons ce que nous dit ici Notre Seigneur : dans nos oraisons, dans nos prières demandons souvent, très souvent, chaque jour à Dieu de donner à son Église de saints apôtres, de les soutenir dans leurs labeurs, et de faire fructifier leurs travaux

 

     C’est prier pour l’Église, prier pour les apôtres, prier pour les évangélisés : pour l’Église afin qu’elle reçoive ce bienfait de posséder des hommes vraiment apostoliques ; pour les évangélisants afin qu’ils soient saints ; pour les évangélisés afin qu’ils se sanctifient. » (L’esprit de Jésus, page 41-42.)

 

Prière du  Notre Père

Prière personnelle en silence

Prière d’abandon du Père de Foucauld :

 

 

Mon Père,

 

Je m’abandonne à Vous,

Faîtes de moi ce qu’il Vous plaira.

Quoi que Vous fassiez de moi,

Je vous remercie

Je suis prêt à tout, j’accepte tout.

Pourvu que Votre Volonté se fasse en moi,

En toutes Vos créatures,

Je ne désire rien d’autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre Vos mains.

Je Vous la donne, mon Dieu,

Avec tout l’amour de mon cœur,

Parce que je Vous aime,

Et que ce m’est un besoin d’amour

De me donner,

De me remettre entre Vos mains,

Sans mesure,

Avec une infinie confiance,

Car Vous êtes mon Père. 

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 22:30

UN CHEMIN D’ADORATION

Neuvaine de prière avec le Bienheureux  Charles de Foucauld

 

Lundi 28 novembre - Sixième jour de la Neuvaine : « Portez les fardeaux les uns des autres » (Galates 6, 2)

Lire Philippiens 2, 1-4 et Matthieu 11, 25-30

 

Chant d’adoration : comme au premier jour de la neuvaine.

 

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld,

contemplons le Christ accueillant tous les hommes.

Demandons la grâce de la prière pour nos frères.

 

      « La mesure dont nous nous servirons pour les autres sera celle dont Dieu se servira pour nous. » (Mt 7, 2) 

      « Donc plus nous aurons usé de charité envers le prochain en demandant des grâces pour lui dans la prière, plus Dieu usera de bonté et nous donnera ses grâces... Il n’y a pas de paroles dont Notre Seigneur ne se serve, pas de moyens qu’il n’emploie pour nous dire et nous redire de prier sans cesse pour notre prochain : Plus nous prierons pour les autres, plus Dieu nous comblera de grâces, plus nous lui serons agréables par conséquent, voilà ce que nous dit Notre Seigneur… La prière pour le prochain, la prière pour tous les hommes, voilà notre œuvre quotidienne, comme elle fut l’œuvre quotidienne de Notre Seigneur, voilà une œuvre toujours parfaitement agréable à Notre Seigneur, toujours infiniment douce à son Cœur. » (L’esprit de Jésus, pages 35-36.)

 

      « Combien nous devons demander la glorification de Dieu, notre sainteté et celle du prochain puisque nous sommes absolument surs d’obtenir ! Quelle responsabilité nous avons ! Si nous ne prions pas assez, nous sommes responsables de tout le bien que nous aurions pu faire par la prière et que nous n’avons pas fait : quelle terrible responsabilité !… Mais quelle bonté de la part de Notre Seigneur, de nous faire ainsi, en quelque sorte, partager sa puissance en donnant une telle valeur à nos prières. » (L’esprit de Jésus, page 38-39.)

 

Prière du Notre Père

Prière personnelle en silence

Prière d’abandon du Père de Foucauld :

 

Mon Père,

 

Je m’abandonne à Vous,

Faîtes de moi ce qu’il Vous plaira.

Quoi que Vous fassiez de moi,

Je vous remercie

Je suis prêt à tout, j’accepte tout.

Pourvu que Votre Volonté se fasse en moi,

En toutes Vos créatures,

Je ne désire rien d’autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre Vos mains.

Je Vous la donne, mon Dieu,

Avec tout l’amour de mon cœur,

Parce que je Vous aime,

Et que ce m’est un besoin d’amour

De me donner,

De me remettre entre Vos mains,

Sans mesure,

Avec une infinie confiance,

Car Vous êtes mon Père. 

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 22:28

UN CHEMIN D’ADORATION

Neuvaine de prière avec le Bienheureux  Charles de Foucauld

 

Dimanche 27 décembre - Cinquième jour de la Neuvaine : « Demandez et on vous donnera » (Matthieu 7,7)

Lire Philippiens 4, 4-7 et Matthieu 7, 7-11

 

Chant d’adoration : comme au premier jour de la neuvaine.

 

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld,

rendons grâce pour les  dons que Dieu nous fait.

Demandons la grâce de la persévérance dans la prière.

 

      « Ces trois paroles ont le même sens : Notre Seigneur nous répète la même chose sous trois formes : qu’il faut demander dans la prière, demander sans relâche, et qu’il nous accordera toujours : si parfois il semble ne pas nous accorder notre demande, c’est que notre demande n’était pas assez éclairée et au lieu d’elle il nous a accordé quelque chose de meilleur… Pourquoi devons-nous demander dans la prière, au lieu d’attendre simplement que Dieu, qui est si bon, nous donne ce qu’il nous faut ?

      « D’abord parce que Notre Seigneur nous le commande ici et dans une foule d’autres endroits ; puis parce qu’il nous en donne l’exemple, soit dans le Pater, soit dans les prières qu’il adresse à son Père ; puis parce que c’est un effet de l’amour d’exposer avec simplicité et abandon toutes ses affaires, toutes ses pensées à son Bien-Aimé, et par conséquent ses besoins et ses désirs ; puis parce que c’est un effet aussi de l’amour d’aimer à recevoir de son Bien-Aimé, d’aimer à voir se multiplier sans mesure ses dettes envers lui, d’aimer à tout lui devoir, à tout recevoir de lui et rien de nul autre, ce qui entraîne naturellement la demande ; puis parce que si le cœur qui aime met sa joie à donner à l’être aimé, il lui est encore plus doux de donner à cet être aimé quand il demande que sans demande de sa part, nous devons donc faire ce plaisir au Cœur de Notre Seigneur qui nous aime tant. » (L’esprit de Jésus, pages 36-37.)

 

Prière du Notre Père

Prière personnelle en silence

Prière d’abandon du Père de Foucauld :

 

Mon Père,

 

Je m’abandonne à Vous,

Faîtes de moi ce qu’il Vous plaira.

Quoi que Vous fassiez de moi,

Je vous remercie

Je suis prêt à tout, j’accepte tout.

Pourvu que Votre Volonté se fasse en moi,

En toutes Vos créatures,

Je ne désire rien d’autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre Vos mains.

Je Vous la donne, mon Dieu,

Avec tout l’amour de mon cœur,

Parce que je Vous aime,

Et que ce m’est un besoin d’amour

De me donner,

De me remettre entre Vos mains,

Sans mesure,

Avec une infinie confiance,

Car Vous êtes mon Père. 

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 22:16

UN CHEMIN D’ADORATION

Neuvaine de prière avec le Bienheureux  Charles de Foucauld

 

Samedi 26 novembre - Quatrième jour de la Neuvaine : « Adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté » (Psaume 95, 9)

Lire Ephésiens 3, 14-21

 

Chant d’adoration : comme au premier jour de la neuvaine.

 

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld, contemplons

l’infinie majesté et l’infinie tendresse de Dieu.

Demandons la grâce de l’émerveillement devant le mystère de Dieu.

 

      « Tu adoreras le Seigneur ton Dieu » « … C’est vous qui nous le dites, mon Seigneur et mon Dieu : c’est la première parole sortie de votre bouche qu’on trouve dans l’Évangile touchant la prière : c’est aussi le principal, le fond de nos prières : adorer. » (L’esprit de Jésus, p. 23)

 

      « Me tenir aux pieds du Saint Sacrement chaque fois que la volonté de Dieu, c’est-à-dire un devoir bien certain ne m’oblige pas à m’en éloigner (…) Passer aux pieds du Saint Sacrement tous les moments sans exception où la volonté de Dieu ne m’appelle pas ailleurs, comme on passe auprès de l’être aimé tous les moments sans exception qu’il est possible d’y passer. » (La dernière place, p. 85)

 

     « Quand nous sommes devant le Saint Sacrement surtout, que notre premier mot soit toujours "merci !" Merci d'être à vos pieds, mon Dieu, aux pieds de votre Corps, contre vous ! (...) Merci de me permettre de vous prier, de vous parler, de vous regarder, de m'entretenir avec vous, vous mon Seigneur et mon Dieu, mon Bien-aimé, mon bonheur et ma vie ! (...) Et non seulement remercier pour nous, mais pour tous les hommes, nos frères, vos enfants, mon Dieu, que je dois aimer, que je veux aimer si tendrement ! » (L’esprit de Jésus, p. 113)

 

Prière du Notre Père

Prière personnelle en silence

Prière d’abandon du Père de Foucauld :

 

Mon Père,

 

Je m’abandonne à Vous,

Faîtes de moi ce qu’il Vous plaira.

Quoi que Vous fassiez de moi,

Je vous remercie

Je suis prêt à tout, j’accepte tout.

Pourvu que Votre Volonté se fasse en moi,

En toutes Vos créatures,

Je ne désire rien d’autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre Vos mains.

Je Vous la donne, mon Dieu,

Avec tout l’amour de mon cœur,

Parce que je Vous aime,

Et que ce m’est un besoin d’amour

De me donner,

De me remettre entre Vos mains,

Sans mesure,

Avec une infinie confiance,

Car Vous êtes mon Père. 

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Actualités
commenter cet article