Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

17 octobre 2006 2 17 /10 /octobre /2006 19:11

     Note 2 sur son témoignage :

   « Je devais donc imiter la vie cachée de l’humble et pauvre ouvrier de Nazareth. » (14 août 1901)

      La figure de Jésus qui le séduit et qu’il veut imiter, c’est celle de « l’Ouvrier, fils de Marie » (cf. Marc 6, 3) vivant à Nazareth la vie simple et ordinaire de ses contemporains et de ses compatriotes. Il est particulièrement frappé par l’abaissement qui entoure l’Incarnation du Fils de Dieu : « Dieu, l’Être infini, le Tout-Puissant se faisant homme, le dernier des hommes ». Á partir de cette découverte qui est une grâce de révélation qui lui est faite, il parle ainsi de ce qu’il ressent comme étant son appel, sa vocation : « J’ai bien soif de mener enfin la vie que je cherche depuis plus de sept ans, que j’ai entrevue, devinée, en marchant dans les rues de Nazareth que foulèrent les pieds de notre Seigneur, pauvre artisan perdu dans l’abjection et l’obscurité. » Et il se donne ce programme de vie : « Pour moi, chercher toujours la dernière des dernières places, pour être aussi petit que mon Maître, pour marcher avec Lui, pas à pas, en fidèle disciple, pour vivre avec mon Dieu qui a vécu ainsi toute sa vie et m’en donne un tel exemple dès sa naissance. »

(à suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Notes sur son témoignage
commenter cet article

commentaires