Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Pour vos échanges avec La Frégate, deux moyens :

1. utiliser la fonction commentaire qui se trouve au bas de chaque article ;

2. envoyer votre adresse électronique dans l'espace Newsletter prévu à cet effet sur la droite de l'écran.

N'hésitez pas !

LT

Recherche

Bienvenue dans ce lieu virtuel qui porte le nom de l'ermitage de Charles de Foucauld à Tamarasset !

Archives

9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 20:40

L'oeuvre scientifique de Charles de Foucauld (2)

 

 

Voir introduction à la date d'hier, début de publication de cette article.

 

   

  Mac Carthy conseille au jeune voyageur de se déguiser en israélite pour parcourir le Maroc, là où d'autres explorateurs ont échoué ou éprouvé des difficultés sous le costume musulman. D'avance, Foucauld accepte l'inconvénient de jouer un personnage méprisé : les avanies, les injures, les jets de pierres, les marches pieds nus dans les villes et quelquefois les jardins, les promiscuités répugnantes, les conversations libres que lui attireront ce déguisement. En revanche, il lui permettra de passer inaperçu, d'être toléré, de gagner plus de liberté d'étude et d'observation, de glaner plus de renseignements sincères sur les régions traversées (Cf. Ch. de Foucauld, Reconnaissance au Maroc, Avant-propos). Comme l'explorateur Duveyrier l'écrit, en 1887 : " Le voile qui abrite le juif pendant sa prière a servi à cacher le baromètre et le sextant de M. de Foucauld " (Rapport Duveyrier à la Société de Géographie de Paris in Reconn. p. VIII).

     E. F. Gautier, géographe et explorateur, l'a compris : " Pour choisir ce déguisement, il fallait avoir, dès ce temps-là, au sortir de l'adolescence, le goût de l'humilité, une façon de sentir qui présageait le moine, une résignation à la pouillerie et à la crasse, une recherche de la solitude à l'abri d'un masque. " (E. F. Gautier, Un siècle de colonisation, page 147)

     C'est à peu près ce qu'écrivait, dès 1885, Duveyrier : " ... il a tenu jusqu'au bout bien plus qu'un voeu de pauvreté et de misère "... et a fait preuve d' "bune véritable abnégation ascétique. "

     C'est Mac Carthy également qui lui procure son guide, israélite marocain authentique, Mardochée (cf. R. Bazin, op. cit., pp. 30-43) dont la vie antérieure a été un véritable roman. Malgré ses gros défauts, il fut précieux par son état de rabbin, sa connaissance du pays et des gens, dans les relations avec les juifs et les musulmans, l'organisation des escortes, la recherche de la nourriture et du logis quotidien. Sa trop grande prudence, sa mauvaise volonté, son caractère douillet, son désir de faire échouer la trop longue randonnée, sa paresse accrue par l'isolement et les difficultés du voyage, ne l'empêchent pas d'avoir pris une part matérielle importante au succès de l'entreprise.

     Ainsi pourvu, Foucauld part d'Oran, sans aide du gouvernement, à ses frais personnels - limités par le conseil judiciaire que lui ont valu ses folles prodigalités de Sétif - sans tente, sans lit, presque sans bagages, mais embarassé de boussoles, chronomètres, baromètres de poche, thermomètres, sextant, niveau à huile, pour les observations météorologiques et géodésiques;.

      (à suivre)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Touchagues - dans Textes sur le Bx
commenter cet article

commentaires